Vive le Roi! Vive le Roi!

Sites amis

Association Marius Plateau
1914-1918 l'épuration républicaine
Dimanche, 12 Janvier 2014 18:58
 
Légionnaire tatoué donc fasciste: Un Caporal-Chef de la Légion répond au député PS Jean-Jacques Urvoas
Lundi, 30 Décembre 2013 18:42

 

 

« Un cliché très contestable ». C’est le jugement de Jean-Jacques Urvoas, député socialiste et président de la Commission des Lois à l’Assemblée nationale sur une photographie publiée sur le site de la Légion étrangère d’un caporal-chef arborant le tatouage d’une croix celtique.

Jean-Jacques Urvoas va même jusqu’à qualifier le légionnaire de militant d’extrême droite et écrit sur son blog : « Le légionnaire en question arbore sur son flanc un tatouage représentant une croix celtique. Celle-ci, certes symbole du christianisme éponyme, est aussi et surtout le marqueur fort des mouvements de l’extrême-droite. La présence de cette photo, sur le site officiel de la Légion Étrangère, prend le contre-pied du message de fermeté à l’encontre des groupuscules de l’extrême-droite ».

Eric Lecointe, Caporal-Chef de la Légion Étrangère, a tenu à lui répondre :

Bonjour,

Je viens à mon tour m’indigner suite au commentaire fait par Monsieur Jean-Jacques Urvoas, député socialiste, qui se permet de critiquer un Caporal-Chef de la Légion Étrangère pour un simple tatouage représentant une Croix Celtique.

Moi-même ancien Légionnaire, et mon collègue ne pouvant se défendre – devoir de réserve oblige -, je ne pouvais rester sans réagir.

Avant tout, je tiens à rappeler que la croix celtique ou croix nimbée est le symbole du christianisme celtique. Si pour vous elle est le symbole de l’extrême droite, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Est-ce que le jour où un militaire apparaîtra avec une rose tatouée sur le bras vous vous indignerez de la sorte ?

Vous déclenchez une polémique qui étonnement (ou pas) touche encore un fervent défenseur de la France et des valeurs qu’elle incarne. Vous vous attaquez à un Légionnaire et, je suis désolé, mais je ne peux laisser passer ça !

J’ai servi la Légion Étrangère et la France en Irak, au Rwanda, en Côte d’Ivoire pendant que vous chauffiez les bancs de nos institutions. La Légion Étrangères compte 95% d’étrangers dans ses rangs. Pensez-vous vraiment que sur les théâtres d’opérations nous avons le temps de penser à la couleur de peau, à la nationalité ou à la religion de celui qui veille sur notre vie ?

Sachez également que lorsqu’un homme intègre la Légion nous oublions son passé, seul son engagement, seule la Légion et la France comptent. C’est bien dommage que vous n’ayez pas pris le temps de vous renseigner, votre temps ne m’a pas l’air très précieux pourtant pour vous permettre de le perdre avec une telle polémique.

Où êtes-vous, vous et vos amis socialistes, quand nos militaires sont pris à partie en sortant de leur caserne pour rejoindre leur famille ? Où sont les socialistes quand les commissariats se font attaquer par des racailles dans les cités ? Où sont les socialistes quand les sapeurs-pompiers se font agresser en voulant porter secours à une vieille dame ? Où sont les socialistes quand il faut s’occuper des vrais problèmes de la France qui sont – si vous ne l’avez pas encore remarqué – le pouvoir d’achat, l’économie, le chômage, l’immigration ?!

Laissez donc la France à des gens compétents.

Je ne dis pas que la droite ferait mieux que vous, je dis que faire pire c’est impossible.

La délinquance n’a jamais été aussi élevée, le sentiment d’être méprisés chez les forces de l’ordre et les militaires non plus, les français sont étouffés par les augmentations d’impôts, les racailles sont libérées, le chômage atteint des records… Mais continuez à regarder les tatouages que portent ceux qui sont en première ligne quand il faut défendre le pays et qui ne demandent rien d’autre qu’un minimum de respect !

Je suis tatoué de la même Croix Celtique que le légionnaire pris pour cible mais je n’ai pas de parti contrairement à ce que vous pourriez croire, mon seul parti c’est la France.

Donc, monsieur le député Jean-Jacques Urvoas, occupez-vous des vrais problèmes de notre pauvre pays, qui est vraiment en mauvaise posture et laissez tomber les polémiques à deux balles !

Pas cordialement…

Caporal-Chef Eric Lecointe,
Légionnaire (de 1988 à 1996).

 
In Memoriam
Samedi, 14 Décembre 2013 18:45

Nous présentons nos sincères condoléances aux familles, aux amis ainsi qu'aux compagnons d'armes de Nicolas et Antoine. ------ THEATRUM BELLI marche avec vous !


 
1er Novembre
Dimanche, 27 Octobre 2013 18:22

 

 
Fabius le traître!
Vendredi, 11 Octobre 2013 05:30

Reçu le 09/10/13



A Laurent Fabius "Chef de la diplomatie française"


Monsieur le Ministre,

Réponse à l'hommage de Laurent Fabius au général GIAP

Ces hommes mourant sur des civières ne sont pas des déportés à Buchenwald ou Mathausen, et pourtant avec des milliers d'autres camarades ils ont rejoint la longue cohorte des ombres et des martyrs de l'Histoire, qui appellent à un "devoir de mémoire" éternel et à l'indignation la plus vive, car le crime ici est resté impuni !


Ces soldats français font partie des prisonniers, torturés et assassinés dans les camps du Général Giap en Indochine, plus de 30000 n'en reviendront pas ! Puis ce sera le tour des américains, des supplétifs indochinois, des minorités ethniques et de tous ceux qui refusant le joug communiste seront persécutés jusqu'à nos jours.

Vo Nguyen Giap vient de mourir à l'âge de 102 ans, et je doute que la paix sera facile à son âme !


Car si ce général vietnamien a marqué l'histoire de son pays pendant 40 ans luttant successivement contre les japonais, les français et les américains... Il fut aussi et surtout un chef militaire impitoyable sacrifiant ses hommes sans vergogne en cherchant à écraser par le nombre l'ennemi, comme à Dien bien Phu en 1954, où la victoire n'est obtenu qu’après trois mois de combat et un effectif 10 fois supérieur en nombre !


Mais si Giap est le vainqueur incontestable de Dien Bien Phu (aidé par les généraux chinois, des erreurs stratégiques françaises et un abandon politique des soldats français) il est aussi et surtout le criminel de guerre qui organisa des camps de prisonniers qui furent le théâtre d'un programme d'extermination qui arriva jusqu'à 72% de taux de mortalité !!!


Bien sûr il ne s'agit pas ici de refaire l'Histoire, ou de réclamer le prix du sang, ni même jubiler ou de sourire à la mort de ce vieillard de 102 ans, ce ne serait qu'une minable et facile expression d'un sentiment de vengeance incongru. Une page de l'histoire se tourne et il est important de s'en souvenir pour ne pas avoir à la relire une nouvelle fois.


Ceci aurait du être le "fait divers" banal d'un écho d'une passé mourant à l'aube de ce nouveau siècle.


Mais voilà que vous, Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, toute honte bue, léchant cupidement les pompes d'un pays émergent, faites l'éloge de cet assassin ! :



Réponse à l'hommage de Laurent Fabius au général GIAP

Nous savions déjà que ce gouvernement était composé de pieds nickelés et de tartuffes confondant l'art de la gouvernance avec un concours d'inaptitude totale...


Jusqu'où croyez vous pouvoir nous mener ?


Chaque jour, votre indignation sélective nous mène à l'abreuvoir putride de la repentance communautariste, imposant votre vision partielle et donc partiale de l'Histoire.


Chaque jour, vous détruisez les valeurs fondatrices européennes obtenues patiemment et défendues au prix du sang depuis 30 000 ans


Chaque jour, vous abandonnez le pays aux mains des financiers repus et des migrants affamés.


Chaque jour, vous semez la haine et la discorde dans notre nation et dans les nations étrangères comme en Libye ou en Syrie !

Et je ne parle pas de votre politique économique ou éducative...



Vous êtes des irresponsables !

Et des immoraux !


Car cet éloge, qui est une injure aux victimes de Giap constitue bel et bien un nouvel acte de trahison intolérable digne des plus infâmes collaborateurs (mais il est vrai que la gauche avec Doriot, Darnand, Laval... avez de l’expérience dans le domaine !)


Vo Nguyen Giap Hélie                                       Hélie Denoix de Saint Marc


Réponse à l'hommage de Laurent Fabius au général GIAP

Le courage au service de la haine     Le courage au service de l'Honneur


Il y a un mois à peine, disparaissait Hélie Denoix de Saint Marc, résistant, déporté, ancien combattant d'Indochine et d'Algérie, écrivain humaniste de renom, Grand croix de la Légion d'Honneur.


Cet homme, ce commandant de Légion, ce héros qui toute sa vie, sublima les souffrances vécues en leçons de sagesse et d'espérance... ce Français exemplaire, vous l'avez ignoré ! méprisé !

Votre absence a brillé aux cérémonies officielles d'hommage qui lui ont été rendues. Il est vrai que votre présence les aurait entachées car cet homme a toujours choisi la voie de l'honneur plutôt que celle des honneurs... (exactement l'inverse de vous !)


Honneur et Courage, si vous n'en avez pas, essayez au moins de respecter ceux qui leur ont tout sacrifié pour faire la France que vous êtes censé représenter et honorer !


Mais cela dit et malgré ma colère, je vous comprends Laurent Fabius: il est tellement plus facile de reconnaître celui qui vous ressemble... et il est vrai qu'entre Hélie de Saint Marc l'humaniste et Giap le tortionnaire, vous avez révélé votre nature profonde, que nous devinions déjà !


Aujourd'hui j'ai honte de vous, de ce gouvernement de faquins et de cette France qui a oublié les chemins de la révolte et se laisse insultée et achetée par les criminels dont vous êtes les complices !


Recevez Monsieur le Ministre l'expression des sentiments que votre comportement lâche et irresponsable m'inspire.



source: http://www.soldatsdefrance.fr

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 8
Vive le Roi!
Groupe d'Action Royaliste